Municipales à Epinal : et de six !

Publié le Dimanche 15 Décembre 2019

Ce n'était pas une surprise. Fabrice Pisias, le responsable départemental de la France insoumise, a annoncé ce samedi soir sa candidature à la mairie d'Epinal. Il sera le chef de file de la liste ‘‘Epinal ouverte sur l'avenir’’, liste qui n'est pas finalisée.
Sur les affiches, pas d'étiquettes politiques, mais Fabrice Pisias dit présenter la seule liste de gauche, écologiste et citoyenne. Il a le soutien du Parti communiste, pas celui des socialistes, les tentatives d'accords avec le PS local n'ayant pas abouti.
Le LFI Fabrice Pisias peut compter sur le soutien « personnel » de l'écologiste Gilles Bilot, en attendant une alliance qui sait avec Europe Ecologie Les Verts. Egalement parmi ses collistiers, le lanceur d'alerte Antoine Deltour (affaire LuxLeaks d'optimisation fiscale menée au Luxembourg par diverses multinationales, en collaboration avec le Duché).

Démantèlement de la vidéoprotection


Fil rouge de son projet muncipal : aucune décision ne se prendra sans en mesurer l'impact écologique et humain.
Parmi les propositions, entre autres, un retour des services en régies, des cantines 100 % bio avec circuits courts, la création de pistes cyclables et la piétonisation du centre-ville, la gratuité des transports en commun, l'autorisation des animaux de compagnie dans les EPHAD, le démantèlement de la vidéoprotection et le refus d'armer la police municipale, favoriser l'accueil des migrants, créer des logements sociaux et arrêter le financement des écoles privées.
Sur le plan fiscal, le candidat, qui dénonce des dépenses somptuaires et le pouvoir hégémonique du maire actuel, dit qu'il n'augmentera pas les taux d'imposition et demande un audit financier de la ville.
S'il est élu, il sera également candidat au poste de président de la communauté d'agglomeration.

Pour rappel, à Epinal se sont déjà déclarés candidats le LR Patrick Nardin, le LR Benoît Jourdain, l’UDI Christophe Petit (tous trois à la tête de listes présentées toutefois sans étiquettes), Pierre François (RN) et Pierre-Jean Robinot (Debout la France).

Retour en images sur cette déclaration de candidature dans notre JT de ce lundi 18 h.

Marie-Danièle Rogovitz et Ludovic Bisilliat

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire