Une semaine dans le Grand Est du 29 février

Publié le Vendredi 28 Février 2020

> viàVosges : Après des mois de rebondissements, une enquête de la police judiciaire de Nancy et la saisine du procureur de la république, on attendait une décision, ce mardi matin du tribunal de commerce. Quel avenir pour l’imagerie d’Epinal ? Un juge enquêteur a été nommé pour faire définitivement la lumière sur les comptes de la vieille dame du quai de Dogneville et une nouvelle audience est prévue le 28 avril. 

> Alsace20: Mardi gras à Hoerdt, la 70e cavalcade débutera comme chaque année à 14h29.  

> Canal32: Insectes, hérissons, agriculteurs ou jeunes en difficulté : planter une haie peut se révéler bénéfique pour beaucoup ! Exemple à Géraudot, où le Parc Naturel Régional de la Forêt d'Orient s'associe avec les acteurs locaux pour favoriser la biodiversité. 

> viàMirabelle : Amnéville : l’heure du lifting pour la cité des loisirs 

> viàVosges : La crise du coronavirus et ses conséquences : les appels affluent chez Robé Médical à St-Etienne-les- Remiremont, cette PME spécialisée dans la vente en gros de matériel médical pour les professionnels de santé de ville, médecins, infirmières, ou aides à domicile. La société a renforcé ses effectifs, cinq personnes répondent en continu aux clients. Mais la société vosgienne est dans l'incertitude, car ses fournisseurs, les deux usines en France qui fabriquent des masques ne les livrent plus. Une rupture de stock avéré. le dirigeant de Robé Médical a décidé d'interpeller par écrit le ministère de la santé.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire