Journal de lundi 30 novembre 2020

Publié le Lundi 30 Novembre 2020

Réouverture

Après plus d'un mois de fermeture, les commerces dits non essentiels ont rouvert leurs portes samedi dernier. Dès le début de la matinée à Epinal, les clients étaient au rendez-vous... tandis qu'en face de la Préfecture, plus d'une centaine de gérants de bars, restaurants, discothèques (qui demeurent fermés jusqu'au 20 janvier) et autres petites et moyennes entreprises ont crié leur exaspération face à ce qu'ils estiment être une injustice.

Résignés

Fermeture des stations de ski… trois témoignages à Gérardmer qui illustrent une situation très contrastée : désespérante pour le maire et le représentant des hôteliers-restaurateurs, moins catastrophique que prévu pour le directeur départemental des Gîtes de France qui gère 35 % des meublés vosgiens.

En bref

- Alerte verglas-neige la nuit prochaine dans les Vosges.
- Des enfants des quartiers prioritaires d’Epinal et de Golbey ont récemment reçu des kits créatifs pour fabriquer boules de Noël ou pantins articulés. A l’initiative de cette opération pilotée par l’agglomération d’Epinal : des jeunes des quartiers du Haut du Gras, de Bitola et du Plateau de la justice.

Une friche qui renaît

Le groupe Ceram Industrie basé à Wisembach en Déodatie qui concoit des carrelages pour de grandes enseignes, et livre 400 points de vente en France vient d'installer sa toute nouvelle plateforme logistique de stockage sur la friche industrielle des anciennes papeteries du Souche à Anould. L'entreprise a choisi ce site pour sa situation géographique, et ses perspectives de nouveaux marchés à l'étranger. Un projet qui a abouti sous l'impulsion du président de la communauté d'agglomération de Saint-Dié et le député de la circonscription qui ont su alors que l'Alsace avait fait une belle proposition pour retenir l'industriel dans les Vosges.

Lundi sports

Volley (Elite) Victoire des Louves de Saint-Dié 3-0 face à Halluin et du SAS Volley à Villejuif
Côté Sports avec Matthieu Péché, Jean-Claude Patrois et Stéphane Magnoux

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire