Journal de jeudi 5 décembre

Publié le Jeudi 5 Décembre 2019

4 000 à Epinal

Ce jeudi 5 décembre devait être social, il l'aura été. Plus de 240 manifestations étaient annoncées en France dont une à Epinal, avec une mobilisation que l'on prévoyait importante et ce fût le cas. Dans la cité des images 4 000 personnes se sont rassemblées devant la préfecture avant de défiler dans les rues. Une mobilisation à l'appel des syndicats, hors la CFDT, interprofessionnelle, avec de nombreux retraités, et dans les rangs une majorité de salariés du publics, tous vent debout contre le projet de réforme des retraites.


Epicerie antigaspi

Ma Nath'Ur est une ancienne boulangerie réhabilitée en épicerie antigaspi à Rupt-sur-Moselle. 
Ici, la consommation est locale, vosgienne principalement, écologique et solidaire.




En bref

- Hommage national en ce 5 décembre aux 25 000 morts français en Algérie, au Maroc et en Tunisie entre 1952 et 1964. Cérémonie départementale place Clémenceau à Epinal.
- D'importants travaux d'héliportage pour sécuriser les parois rocheuses le long de la route à la Schlucht ont été reportés, l'hélicoptère n'ayant pas pu décoller.
- L’association de services à la personne Adavie vient d’ouvrir un service dédié aux personnes souffrant de handicaps psychiques. Une mission confiée sur appel d’offres par le Conseil départemental, avec un agrément de 25 places (soit 25 personnes ou plus).
- La compagnie clin d 'œil en représentation à la Louvière à Epinal pour une pièce issue du « Cabaret des mots » du roumain Matéï Visniec


Cailloux dans la ville

Emma et William avec leur mamans s'adonnent à leur loisir favori : peindre des cailloux. En fait c'est un phénomène de mode venu du Royaume-Uni qui envahit la France : le jeu "love on the rocks" littéralement de l'amour sur les pierres, avec ce principe dessiner des cailloux au motif de son choix, y laisser qui sait un mot bienveillant, avant de le cacher dans la ville, poster une photo sur le réseau social Facebook dans le groupe dédié au jeu en espérant qu'un inconnu le trouve. Les enfants adorent.


Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire