Violences conjugales : les Vosges s'engagent dans la réflexion

Publié le Mardi 3 Septembre 2019

Ce mardi 3 septembre, le gouvernement a officiellement lancé un "Grenelle de la lutte contre les violences conjugales". Ce dernier consiste à mener des travaux de réflexion, de concertation et de construction entre les acteurs de l'État et leurs partenaires pour une meilleure prise en charge des victimes de violences conjugales ainsi que des enfants témoins de ces violences. Dans les Vosges, un premier groupe de réflexion s'est tenu pour aborder ces problématiques.

En réponse à ce grenelle, une première rencontre s'est organisée ce mardi à la Préfecture en présence du préfet, de la présidente du tribunal de grande instance, du procureur de la République, du directeur régional Grand Est aux Droits des Femmes et à l'Égalité, des représentants de l'État, ainsi que des principaux partenaires locaux et associatifs. L'objectif de cette concertation était tout d'abord de faire un état des lieux concernant la violence conjugale dans les Vosges, puis d'élaborer une feuille de route qui devra être présentée prochainement au Comité Local d'Aide aux Victimes (CLAV). À terme, le but de cette démarche est de mettre en place une contractualisation locale entre les acteurs de l'État et leurs partenaires pour une prise en charge optimale des victimes de violences conjugales.

En plus des numéros d'urgence (18 pour les pompiers, 17 pour police secours) rappelons que pour signaler un cas de violence conjugale, il existe deux autres possibilités :

- le 3919 : numéro d'écoute national, gratuit et anonyme.
- la plateforme de signalement en ligne des violences sexuelles et sexistes.

Anaïs Gall

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire