[VIDEO] Nicolas Claudel : « La Bresse-Hohneck placée en sommeil »

Publié le Mardi 1 Décembre 2020

La station de ski vosgienne emploie 24 permanents (et 51 saisonniers). Mais au lendemain des premières vraies chutes de neige sur le massif, son directeur Nicolas Claudel nous a annoncé ce mardi matin que l'ensemble du personnel allait être mis au chômage technique d'ici la fin de la semaine.
Une situation évidemment inédite due à la décision gouvernementale de fermer jusqu'au 20 janvier les remontées mécaniques en raison de la crise sanitaire.
Ce lundi devant des élus et professionnels de la montagne, le Premier ministre Jean Castex a toutefois évoqué une ''clause de revoyure'' au vendredi 11 décembre.

En ce qui concerne la station gérômoise de La Mauselaine, la structure est une des rares régies municipales de France. Ses permanents n'ont donc pas droit au chômage partiel et la régie n'a pas accès au prêt garanti par l'Etat (PGE).
Selon le maire PS Stessy Speissmann, « la station représente une charge annuelle de 2 millions d'euros. Sans aucune recette, cette somme impacterait fortement le budget communal et donc de nombreux autres projets ». 

Mais les stations peuvent être partiellement rassurées : Jean Castex a également évoqué hier une indemnisation des remontées mécaniques qui seraient fermées en décembre, pour les exploitants privés comme pour les régies municipales.

Reportage complet dans notre JT de ce mardi 18 h.

Ludovic Bisilliat, images Nicolas Brédard 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire