[VIDEO] Motos sur les crêtes : le maire de La Bresse alerte le procureur de la République

Publié le Lundi 20 Mai 2019

Vendredi 26 avril à 20h50, deux motos de cross ont été filmées sur le GR5, au sommet des crêtes. Elles descendaient du Rainkopf et allaient en direction du Hohneck. Une vidéo enregistrée par un randonneur et publiée le 29 avril par l'association SOS Massif des Vosges sur son site web.

 

« Suite aux courriers que nous avons envoyés au président du Parc des Ballons des Vosges et au maire de La Bresse, nous avons reçu une réponse du maire de La Bresse qui nous informe avoir écrit au procureur de la République d'Epinal pour le saisir des constats effectués », précise dans un communiqué Dominique Hulbert, de l'association SOS Massif des Vosges. Hubert Arnould a en effet envoyé cette lettre le 7 mai.

N'ayant pas eu de retour du Parc des Ballons, l'association rappelle que sa « mission consiste entre autres, mais principalement, à la protection des sites naturels des Ballons des Vosges. Le parc serait-il en train de se transformer en office de tourisme régional uniquement animé par le souci d'une fréquentation maximum du massif au profit des ''marchands de soupe'', quelles qu'en soient les conséquences pour la nature et les usagers respectueux de celle-ci ? ».

La quasi-totalité des crêtes sont en zone naturelles protégées ou Natura 2000, la circualtion de véhicules motorisés y est donc interdite, sauf cas exceptionnel.

Les contrevenants sont passibles d'une amende de 1 500 €, amende qui peut être assortie d’une peine complémentaire d'immobilisation de six mois maximum du véhicule. En substitution de la peine d’amende, un juge peut prononcer l’une des peines complémentaires suivantes : la suspension pour un an au maximum du permis de conduire, la confiscation du véhicule ou le retrait du permis de chasser avec interdiction de solliciter la délivrance d’un nouveau permis pendant un an.

 

Le Parc des Ballons ne s'est pas encore exprimé sur cette affaire.

 

Ludovic Bisilliat

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire