Tir du cormoran dans les Vosges : l'arrêté préfectoral suspendu

Publié le Vendredi 22 Septembre 2017

Nouvel épisode dans l'autorisation de tir du grand cormoran dans les Vosges avec la suspension de l'arrêté préfectoral du 6 septembre 2017.

 

Mercredi dernier, le tribunal administratif de Nancy par la voix de son juge des référés a une nouvelle fois donné raison à l'association Oiseaux-Nature qui demandait la suspension du dernier arrêté préfectoral en date autorisant le tir du grand cormoran.

La décision  est exécutoire et immédiate : depuis jeudi tout tir vers un cormoran est interdit et passible de poursuites devant le tribunal correctionnel.

Opposé sur la question aux pêcheurs pour qui cet oiseau aquatique est l'un des principaux responsables de la baisse des populations de poissons, l'association présidée par Claude Maurice met en cause pour sa part "l'état déplorable des cours d'eau" victimes de la pollution, avec des niveaux d'étiage (débit minimum) en constant recul et donc une capacité et une qualité d'accueil des étangs et rivières dégradées. La prédation - naturelle - des cormorans ne justifiant en aucun cas leur abattage.

Fin janvier 2017, l'association Oiseaux-Nature avait déjà obtenu gain de cause auprès du tribunal administratif de Nancy en faisant suspendre l'arrêté préfectoral du 20 septembre 2016, retrouvez ici notre reportage réalisé à l'époque.

Nicolas Brédard

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire