Tests antigéniques dans les EHPAD

Publié le Mardi 27 Octobre 2020

Pour limiter la propagation du virus chez les aînés, un grande campagne de tests antigéniques va être réalisée auprès du personnel des établissements hospitaliers pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Les 10 délégations de l’ARS Grand Est sont en effet mobilisées pour faire livrer 45 000 tests dans les 620 EHPAD de la région. Des dotations issues du stock de l’État qui vont permettre de dépister systématiquement tous les professionnels de santé dans les EHPAD cette semaine en fonction du retour des vacances de la Toussaint. Rappelons que ces tests antigéniques permettent un dépistage rapide avec un résultat fourni en une quinzaine de minutes.

« Au-delà des mesures de gestion sanitaire mises en place dans les EHPAD, l’enjeu de tester tous les professionnels exerçant au contact des personnes âgées, avant leur reprise de fonction, est de renforcer la protection des résidents fragiles face au virus et de freiner la propagation de l’épidémie au sein de ces établissements. » explique l’ARS Grand Est dans son communiqué.

Des tests, dont l’utilisation devrait être prochainement élargie à d’autres établissements tels que les centres médico-sociaux ou les établissements pénitentiaires.

Par ailleurs, une campagne de dépistage antigénique a également été réalisée dans plusieurs campus étudiants du Grand Est la semaine dernière, comme ici, à l’Enstib.

 

Un triste écho à la situation de l'EHPAD de La Bresse

Une campagne de dépistage qui démarre dans les EHPAD alors même que celui de La Bresse est actuellement victime d'un cluster. En effet, on y déplore 1 décès lié au virus, 32 résidents et 10 personnels testés positifs. Ainsi, un certain nombre de restrictions ont été mises en place :

  • Les visites sont suspendues et les sorties des résidents en famille proscrites
  • Un accompagnement est proposé par l’équipe opérationnelle d’hygiène du centre hospitalier sur la mise en place de mesures d’hygiène renforcées
  • Un renfort de l'équipe soignante est apporté par des élèves infirmiers et une élève aide-soignante.

Dans son communiqué, l'ARS Grand Est assure qu'une attention particulière est portée à tout résident et annonce que l'un d'eux a été transféré à l'hôpital de Remiremont. De même, les professionnels de santé confirmés positifs sont confinés à leur domicile ainsi que tous les professionnels cas contacts identifiés.

Anaïs Gall

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire