Sport : les équipes professionnelles toujours dans l'attente

Publié le Mardi 3 Novembre 2020

Les équipes sportives professionnelles vosgiennes sont toujours dans l’attente de décisions de leurs fédérations sur la poursuite des championnats ou non. Le point.

HOCKEY & BASKET EN Négociation avec le ministère des sports

La FFHG fédération française de hockey sur glace a décidé de prolonger la suspension des compétitions pour une  semaine en attendant un retour du Ministère des Sports sur les aides dont les clubs pourraient bénéficier : chômage partiel si les championnats devaient s’arrêter ou compensations pour l’absence de billeterie si les matchs reprenaient à huis clos. Les joueurs de l’Epinal Hockey Club peuvent encore s’entraîner mais ne recevront donc pas Brest comme prévu ce samedi. 

Même problématique pour la NM1 de basket et le GET Vosges : les instances de la FFBB et les présidents de clubs se réunissent à nouveau par visio-conférence ce mardi soir mais attendent surtout des réponses sur les dispositifs dont ils pourraient bénéficier.

VOLLEY-BALL & HANDBALL : une décision ce mardi ?

La FFVB et la FFHB doivent trancher ce mardi sur la poursuite ou non des championnats, décision qui intéresse les Louves de Saint-Dié (Elite féminine, 2ème niveau français), seule équipe vosgienne à avoir joué le week-end dernier (défaite 3-2 à Rennes) et qui doit recevoir Harnes samedi au Palais Omnisports Joseph Claudel. Après une suspension des compétitions durant deux semaines, la formation masculine d'Epinal Handball (Nationale 1, 3ème niveau français) assimilée à une équipe professionnelle devrait aussi être fixée dans les heures qui viennent.

TENNIS DE TABLE : la pro DAMES se poursuit

Après avoir reporté la 3ème journée de Pro Dames prévue ce dimanche, la FFTT, fédération française de tennis de table a décidé de poursuivre les championnats. Les joueuses de l’ASRTT Etival n’ont cependant qu’un match de programmé d’ici la fin du confinement à savoir le 16 novembre chez l’Entente Saint-Pierraise.

N. Brédard

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire