Le Sénat vote à l'unanimité pour la résolution de la PAC

Publié le Jeudi 9 Mai 2019

Dans un communiqué adressé à la presse, le sénateur LR vosgien, Daniel Gremillet, se félicite de ce vote sénatorial qui regroupe 341 voix pour la proposition de résolution sur la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC).

Comme l'explique l'élu, cette proposition de résolution consiste "à redonner des orientations claires et ambitieuses aux négociations pour la PAC 2020 et à engager le Gouvernement à défendre ces orientations au niveau européen."
Daniel Gremillet, co-rapporteur de ce texte au nom de la commission des affaires économiques, en a profité pour rappeler les enjeux de la PAC pour les agriculteurs et la sécurité alimentaire des consommateurs.

Il dénonce notamment les "coupes budgétaires" évoquées par la Commission européenne alors même qu'ailleurs dans le monde, la majorité des grandes puissances accentuent leurs aides pour l'agriculture. Il affirme que : « les chiffres se suffisent à eux-mêmes : entre 2008 et 2015, alors que l’Union européenne diminuait son budget agricole par habitant de 20%, la Chine a augmenté en moins de 10 ans son budget agricole de 145%, les États-Unis de 39%, le Brésil de 44% … Et  c’est dans ce contexte que la Commission européenne ambitionne d’accélérer la réduction de budget avec une baisse de 15% en euros constants du budget de la PAC dans le prochain cadre financier pluriannuel. A ce rythme-là, les consommateurs européens n’auront bientôt plus, demain, dans leur assiette, que des produits importés ! »

Enfin, le sénateur vosgien a profité de son allocution pour souligner le rôle majeur joué par la PAC depuis 1962, à savoir une garante de la quantité et de la qualité de la nourriture dans l'Union Européenne.

N'hésitez pas à revisionner notre reportage sur la télédéclaration PAC 2019.

(cf. communiqué)

Anaïs Gall

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire