Sécheresse 2018 : l’état de catastrophe naturelle reconnu pour 5 nouvelles communes de la plaine

Publié le Lundi 28 Octobre 2019

L’arrêté a été publié au Journal officiel de samedi dernier, le 26 octobre : à propos de mouvements de terrain consécutifs, entre le 1er juillet et le 31 décembre 2018, à la sécheresse ou à la réhydratation des sols, l'état de catastrophe naturelle et donc une prise en charge des dégâts par les assurances a été reconnu pour 37 communes lorraines dont 5 vosgiennes : Auzainvilliers, Frenelle-la-Petite et Hagécourt (entre Châtenois et Dompaire), Regnévelle (au sud de Monthureux-sur-Saône) et enfin La Vacheresse-et-la-Rouillie (au nord de Lamarche).

Rappelons que cette reconnaissance
permet ‘’l'indemnisation par les compagnies d’assurances des biens des assurés sinistrés, dans le cadre de l’application de la garantie catastrophe naturelle, conformément aux textes réglementaires. Les sinistrés concernés doivent prendre rapidement l’attache de leur compagnie d’assurance et effectuer, si ce n’est déjà fait, la déclaration de sinistre dans les dix jours suivant la date de publication au Journal officiel de l'arrêté interministériel précité.
Dès lors, les compagnies d’assurance disposeront d’un délai de trois mois pour indemniser les dommages."

En août dernier, trois premières communes vosgiennes avait bénéficié de cette reconnaissance d’état de catastrophe naturelle : Escles, Juvaincourt et Rainville.µ

Ludovic Bisilliat

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire