Les Scouts et Guides de France à la recherche de chefs ou cheftaines

Publié le Mardi 21 Septembre 2021

Cette année à Epinal, plus de 100 jeunes attendent de revêtir leurs chemises colorées pour de nouvelles aventures ! Mais le groupe spinalien manque de jeunes chefs ou cheftaines.
Ainsi, après une campagne de communication nationale en mai dernier pour faire découvrir le scoutisme au plus grand nombre, un stage de découverte est proposé de ce samedi 25 fin de journée à dimanche 26 après-midi (détails ci-dessous).

‘’Quelle que soit leur histoire ou leur personnalité'' est-il précisé dans un communiqué, ''les jeunes à partir de 16 ans sont invités à rejoindre l’association afin d’encadrer d’autres jeunes, animer, les faire grandir à travers des activités et des projets. A travers des rencontres, des week-ends et un camp d’été, les chefs vivent et font vivre à d’autres des aventures remplies de sens et les aident à devenir des citoyens engagés et artisans de paix’’.
Selon les Scouts et Guides de France, ‘’être scout permet également de faire la différence dans un CV ou dans la plateforme ParcourSup. A travers les différentes missions attribuées aux chefs, le groupe s’engage à les accompagner dans l’amélioration de leurs compétences en matière d’animation, d’organisation de projets, de comptabilité, de communication, d’aisance à l’oral, etc. Être chef/cheftaine permet aussi d’entamer son parcours vers le passage du BAFA (brevet d’aptitudes aux fonctions d’animateur) ou BAFD, qui peut-être pris en charge par le groupe''.

Contact : groupe.lavierge@gmail.com ou Pierre Czertow au 06 20 59 36 86.

Inscription jusqu’au mercredi 22 septembre sur https://forms.gle/mHGfJGr4NZzd39b56.
Rendez-vous samedi 25 à 18h30 à Ville-sur-Illon (5 rue de Dommartin), fin dimanche 26 à 15 h au même endroit (puis rangement du matériel au local d’Epinal, rue du 4e chasseur à cheval). Les actrivités : montage des tentes, jeux de connaissance, veillée au coin du feu et jeux. A prendre : sac de couchage, tapis de sol, habits qui ne craignent rien, habits de rechange, pull chaud et manteau, casquette et chapeau, lampe torche et pass sanitaire.

Ludovic Bisilliat, photo DR

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire