Prison : pas de ''dépôt de clés'' à Epinal

Publié le Lundi 22 Janvier 2018

La mobilisation des surveillants de la maison d'arrêt d'Epinal se poursuit ce lundi, en réponse à un appel national pour réclamer davantage de sécurité et d'effectifs. Les syndicats demandent 10 % d'effectifs en plus soit 2 500 postes supplémentaires.

Pas de ''dépôt de clés'' à Epinal, c'est à dire que les surveillants continuent à s'occuper normalement des détenus. En revanche, personne ne peut entrer ou sortir de l'établissement, véhicules comme piétons.

Un blocage total dont la poursuite ce mardi sera décidée en cours de journée.

 

Ludovic Bisilliat, Anthony Sap, photo Anne Didier

 

Le blocage a commencé dès le début de la journée (photo Denis Erbrech).

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire