La PEEP des Vosges condamne l'agression d'une enseignante de Créteil

Publié le Mercredi 24 Octobre 2018

Suite à l'agression d’une enseignante par un lycéen de 15 ans, qui l'a menacée en plein cours avec une arme factice, à Créteil le 18 octobre dernier, les réactions se multiplient et notamment chez les parents d'élèves. 

La PEEP des Vosges condamne à son tour sans réserve cette agression, qu'elle qualifie "d'acte inadmissible et rappelle que l’école n’est malheureusement pas une "oasis de quiétude" au milieu d'une société de plus en plus violente ; et cela, alors même que la sécurité est l’un des premiers droits et que le respect devrait s’imposer pour tous : l’élève, le professeur et les autres personnels, le parent d’élève et l’Institution."

 

Jacques Arnould, président départemental de la PEEP rajoute, dans un communiqué, que "si nous attendons que les sanctions prévues dans les textes s’appliquent, il me semble aussi urgent de remettre tous les partenaires de l’Ecole autour de la table pour traiter de la question de la réussite scolaire et des conditions de celle-ci, en particulier un climat scolaire serein et un processus d’orientation pertinent."

Des interrogations sur la sanction

"Ainsi, lorsqu’un élève est exclu d'un établissement suite à un conseil de discipline pour acte de violence, il doit pouvoir être pris en charge par un service spécifique qui doit lui permettre non seulement de prendre conscience de la gravité et des conséquences de son acte mais aussi d’être accompagné efficacement vers un retour à une scolarité adaptée, dans le cadre d’un projet personnalisé. Cela va de pair avec un meilleur accompagnement des personnels par leur hiérarchie."

Enfin, la PEEP des Vosges souhaiterait que les représentants de parents soient plus impliqués "dans la construction de l’école de la confiance afin de trouver ensemble des solutions pour la réussite de tous les élèves, en reconnaissant à chacun le droit d’un parcours adapté à ses besoins et sa personnalité."

(photo d'illustration)

Anne DIDIER 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire