Norske Skog lauréat du Prix Choose France transition écologique

Publié le Mardi 12 Octobre 2021

Suite à sa participation en juin dernier au sommet Choose France dédié aux investisseurs étrangers, la multinationale norvégienne Norske Skog, qui possède à Golbey la plus grosse papeterie d’Europe de l’ouest, avait déposé un dossier de candidature au prix éponyme.
Orchestré par Business France, le prix Choose France récompense les investisseurs internationaux et leur contribution au plan France Relance dans cinq catégories : transition écologique, compétitivité et innovation, cohésion et solidarité, contribution au plan de relance, et enfin talents.

Diversification et production d’énergie

Plus de 50 entreprises étrangères implantées dans 12 territoires différents de France avaient déposé un dossier de candidature. Norske Skog Golbey s’est vue décerner le prix de la transition écologique pour ses investissements en faveur de l’environnement, au travers de ses projets Box (diversification d’activité) et CRE 5 (chaudière).

« Notre groupe est conscient du rôle qu’il a à jouer en matière de climat » a précicé Yves Bailly, PDG de Norske Skog Golbey, ci-dessous micro en main. « C’est pourquoi, il oriente depuis toujours sa stratégie vers des objectifs industriels et environnementaux ambitieux et vertueux. Notre business unit française a, depuis sa création, intégré dans sa politique environnementale, les schémas d’économie circulaire et d’écologie industrielle. Nos projets d’investissements de 250 et 160 millions d’euros viennent renforcer cette volonté. Ils nous permettront de nous diversifier mais aussi d’atteindre les ambitions climatiques de notre groupe (réduire nos émissions directes de CO2 de 55 % (kg /tonnes de papier) d’ici 2030). Pour cela, nous allons continuer notre travail sur le recours aux transports alternatifs, l’utilisation d’énergie verte, le recyclage et la valorisation de nos déchets.

Ce prix sera prochainement remis par le ministre de l’économie Bruno Lemaire lors d’une visite à Golbey.

Ludovic Bisilliat, avec communiqué

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire