Inteva Saint-Dié : report de la décision du tribunal de commerce d'Orléans au 9 octobre

Publié le Vendredi 2 Octobre 2020

C’était annoncé ce vendredi 2 octobre, en fait c’est le vendredi 9 que les salariés déodatiens de l’équipementier Inteva seront fixés sur leur sort. En redressement judiciaire depuis le printemps dernier, Inteva products, filiale d’un groupe américain, emploie en France 620 salariés sur trois sites, dont 222 à Saint-Dié-des-Vosges.
Le site déodatien est condamné à la fermeture dans les deux offres reçues par le tribunal de commerce, dont celle de l’actionnaire actuel qui, c’est légal mais immoral selon les protagonistes vosgiens du dossier, candidate pour reprendre sa propre entreprise sans le personnel.
Selon une source proche du dossier, ce report s’explique entre autres par l’organisation ce vendredi soir à Bercy d’une réunion au Comité interministériel de restructuration industrielle, à l’initiative de Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret où se situe un des trois sites d’Inteva products, à Sully-sur-Loire, et en présence de David Valence (qui sera donc absent de la soirée inaugurale du Festival international de géographie) et de représentants du personnel
Parmi les points qui seront défendus par les Vosgiens : de meilleures conditions de lienciements ainsi que la revitalisation du site déodatien et donc le rapprochement, dans le cadre du plan ‘‘France relance’’, avec d’éventuels porteurs de projet.

Ludovic Bisilliat

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire