Frontière franco-luxembourgeoise : vers un territoire de co-développement

Publié le Jeudi 15 Mars 2018

Mardi 13 mars, le Ministre des Affaires Étrangères affirmait la volonté de créer une dynamique transfrontalière entre la France et le Luxembourg.

À l'occasion de la séance de "Questions au Gouvernement" au Sénat, Jean-Yves Le Driant a tenu à souligner le caractère exceptionnel de la visite du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse du Luxembourg. Selon le Ministre des Affaires Étrangère cela marque l'importance de  « la dynamique transfrontalière, porteuse d'opportunités mais aussi de défis ».

Il a d'ores-et-déjà annoncé que la question  « d'un retour sur l'impôt sur le revenu que le Luxembourg prélève sur nos frontaliers » sera abordée lors du séminaire intergouvernemental organisé prochainement à cette occasion.

Près de 90.000 frontaliers sont concernés par ce projet de co-développement du territoire franco-luxembourgeois. Jean-Yves Le Driant annonce la volonté de prendre des « engagements communs afin de co-financer non seulement des infrastructures à leur bénéfice mais aussi des actions dans les domaines de l'apprentissage, de la formation et de l'enseignement supérieur. »

Une perspective de co-développement encouragée par le Sillon Lorrain, dont les enjeux étaient exposés lors de la conférence métropolitaine du 12 juin 2017. Des enjeux également rappelés au Gouvernement par les élus du Sillon Lorrain, qui prendront part à la construction de ce projet européen.

Anaïs GALL

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire