Fréquentation en forte baisse, le festival le jardin du Michel en grande difficulté

Publié le Jeudi 30 Juin 2022

C'est un festival qui a ses fidèles, notamment de nombreux vosgiens qui font le court déplacement, mais cette 17ème édition à Toul (54), les 3, 4 et 5 juin derniers, n'a visiblement pas attiré la foule espérée. La plus faible fréquentation depuis les débuts du festival, 10 000 festivaliers contre 18 000 attendus. "Nous sommes face cette année à une véritable pénurie de public", précise l'organisation qui essuie un lourd bilan financier mettant en péril la structure. 

"Nous sommes des passionnés de la culture, des rassemblements de publics hétérogènes, des richesses sociales et artistiques soudainement mises en ébullition par le spectacle vivant. Le festival est notre aventure à tous, elle a commencé au fond du jardin d’un certain Michel et a pris son envol d’année en année pour devenir un évènement majeur de la région. Tant d’acteurs du territoire et de bénévoles se sont investis dans cet évènement collaboratif, tant d’actions sociales et culturelles méritent d’être poursuivies, tant de rencontres sont encore à vivre" poursuit l'équipe d'organisation.

Un appel aux dons est lancé

Si l'équipe travaille pour maintenir le festival les prochaines années, elle dit avoir besoin de tous, festivalier, bénévole, intermittent, entreprise et collectivité, pour sauver le jardin du Michel. C'est pourquoi une campagne d'appel aux dons est lancé jusqu'à la fin de l'été, "notre ultime échéance pour sceller le sort du festival".

Pour savoir comment apporter sa contribution, toutes les informations sont ici. (don libre, billeterie pour 2023, mécénat, ...) 

Pour rappel le Jardin du Michel c'est notamment :

  • Un budget d’1 million d’€

  • 18 000 festivaliers en moyenne

  • 400 bénévoles dont une vingtaine engagée tout au long de l’année

  • Plus de 40 intermittents

  • Près d’une centaine de partenaires

  • Un public provenant à 93% du Grand Est 

L. Buchler (avec communiqué)

Crédit photo : Benoît Gaillot

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire