Fermetures d'écoles ou de classes : mobilisations tous azimuts

Publié le Lundi 5 Février 2018

Depuis une dizaine de jours, sont organisées un peu partout sur le département des manifestations de parents d'élèves et d'élus contre des projets de fermetures d'écoles ou de classes en septembre 2018.

 

Selon les organisations syndicales, 113 fermetures de classes ont été prévues par la Direction académique des services de l'Education nationale.

Des perspectives qui sont bien sûr la conséquence de la baisse démographique dans les Vosges : en septembre 2018, il devrait y avoir 870 élèves de moins qu'aujourd'hui. Du côté des enseignants, cinq postes seraient ainsi supprimés.

 

Ce jeudi 8 février, un Comité technique paritaire se tiendra à la Direction académique des services de l'Education nationale.

6 écoles fortement menacées de fermeture

 

L'ouest vosgien est particulièrement touché par des projets de fermetures d'écoles ou de RPI (regroupement pédagogique intercommunaux). Sont en effet menacées les écoles d'Isches, Mont-lès-Neufchâteau et La Neuveville-sous-Châtenois, ainsi que les RPI de Châtillon-Les Thons, Nonville-Bleurville et Attignéville-Balléville,.

 

Sur le reste du département, trois écoles sont concernées :

- à Capavenir Vosges, où pour des raisons de travaux et de réaffectation du bâtiment, les élèves des cinq classes de l'école primaire Jules-Ferry seront répartis dans les deux autres écoles de la commune
- à Vagney, où l'école de Zainvillers (la seule autre avec celle du centre) vient toutefois d'obtenir un sursis d'un an.


Certaines écoles d'autres communes pourraient êtres menacées, notamment dans la Vôge : à La Chapelle-aux-Bois (école en réseau avec celle des Voivres), à La Vôge-les-Bains ou encore Fontenoy.

Quelques-unes des prochaines manifestations

 

Outre celles pour l'école de Vagney précédemment évoquée (notre reportage du 24 janvier) ou pour une classe de Rouvres-la-Chétive samedi dernier (photo ci-dessus), d'autres manifestations seront organisées les jours prochains, notamment :

- à Uriménil ce mardi à 8 h (une classe menacée de fermeture)

- à Gignéville ce mardi à 18 h devant la salle communale où se tiendra un bureau des élus du Conseil communautaire des Vosges Côté sud Ouest.
- à Arches ce mercredi à 11 h (une classe menacée, pétition en ligne ici)
- à Vittel et Contrexéville ce mercredi à 15h30 (cinq classes menacées de fermeture)

 

Ludovic Bisilliat

 

A Uriménil, une mobilisation aura lieu ce mardi à 8 h.

 

A Rouvres-la-Chétive, une mobilisation a eu lieu samedi dernier.

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire