Fermeture de classe : ils menacent de ne pas organiser les elections

Publié le Mardi 8 Juin 2021
Moyemont, Fauconcourt, Ortoncourt , Hardancourt, Saint-Genest et Saint-Maurice sur Mortagne, ces 6 communes ont annoncé qu'elles n'organiseraient pas les élections départementales et régionales des 20 et 27 juin prochains pour protester contre la fermeture annoncée par l'inspection académique d'une classe au sein de leur RPI, regroupement pédagogique intercommunal. 
 
C'est en l'occurrence une de celles de Moyemont qui est menacée en cas de baisse constatée des effectifs. Une classe pour laquelle les communes du RPI avaient réalisé 15 000 € de travaux dans l'urgence, sans solliciter de subvention l'an dernier pour permettre son ouverture fin septembre. 75 élèves sont actuellement scolarisés sur 3 sites (Fauconcourt, Moyemont et Saint-Maurice-sur-Mortagne), d'après les estimations des maires, ils devraient être 78 à la rentrée, mais il faudra attendre le mois de septembre et le comptage officiel de l'inspection académique pour savoir si la fermeture est justifiée ou non. 
 
Une situation incompréhensible et difficile à vivre pour les enfants et leurs familles. Face à la menace de non tenue des élections, les maires des 6 communes seront reçus ce mardi en fin d'après-midi par le préfet des Vosges.
 
N. Brédard
 
Photo : Stéphane Simonin, maire (SE) de Fauconcourt et Patrice Herbé (SE) maire de Moyemont 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire