Epinal : les travaux du stade d’eaux vives débuteront en août

Publié le Mardi 13 Juillet 2021

C’est un projet d’envergure à l’étude depuis plusieurs années par la Communauté d’Agglomération d’Épinal qui est sur le point de franchir une nouvelle étape présentée ce mardi au port (photos ci-dessous), celle des travaux.

L’enquête publique s’est terminée il y a peu et a recueilli 118 contributions. Le CODERST (Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques) a émis un avis largement favorable.

 

 

 

 

 

 

Un arrêté préfectoral du 5 juillet impose une période de travaux dans le lit mineur de la Moselle, entre le 1er août et le 15 octobre. Des sondages vont cependant être réalisés d’ici la fin du mois de juillet pour mesurer la pollution des sols.

Le début du terrassement est lui prévu début août, suivra la construction du bassin début septembre. Pendant toute la durée des travaux, 6 mois environ, le parc et le port resteront accessibles au public.

Pour assurer le suivi du chantier, une équipe pluridisciplinaire est en cours de recrutement et sera constituée d’un écologue, d’un acousticien, d’un naturaliste et d’un bureau d’étude spécialisé.

L’ouverture du bassin est espérée au printemps 2022 avec toujours l’objectif d’accueillir des équipes en préparation pour les Jeux Olympiques de Paris 2024.
« Le bassin ne sera pas exclusivement réservé aux sportifs, il s’agira d’un équipement grand public qui vient compléter l’offre sport nature de la CAE. Les sapeurs-pompiers auront également accès à ce bassin pour l’entraînement, un équipement de ce type unique dans le Grand Est » précise Michel Heinrich, président de la CAE.

Le coût global de l’opération initialement annoncé à 5,7 millions d’euros a été revu légèrement à la baisse, il est aujourd’hui estimé à 5,4 millions d’euros dont 1,4 millions à charge de la collectivité.

L. Buchler

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire