L'entreprise déodatienne Inteva Products France placée en redressement judiciaire

Publié le Mardi 9 Juin 2020

L'équipementier automobile déodatien Inteva Products France, spécialisé dans la conception et la fabrication de serrures et moteurs de vitres et toits-ouvrants électriques a été placée ce mardi matin en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce d'Orléans.

L'entreprise emploie 663 salariés sur le territoire français, dont 176 à la maison mère de Sully-sur-Loire (Loiret), 246 à Esson (Calvados) et 241 à Saint-Dié-des-Vosges. Elle avait déjà connu des difficultés financières ces dernières années, qui se sont accrues avec la crise sanitaire et le fort ralentissement des ventes de véhicules neufs. Une situation fragile qui n'a, en plus, pas permis à Inteva d'avoir accès au Prêt Garanti par l’État (PGE). Aujourd'hui la société n'est donc plus à même de payer ses dépenses courantes ordinaires.

 

Pour faire face, l'équipementier a ainsi demandé un placement en redressement judiciaire qui a été accepté ce matin. Une période d’observation durant laquelle l’activité se poursuivra sans changement pour l’entreprise. Deux mandataires judiciaires seront nommés pour statuer sur la poursuite ou la cessation d'activité.

L'intersyndicale (CFTC majoritaire, CGT, FO et CFE-CGC) se reunira sur le site vosgien ce mercredi à 9h.

Les salariés devraient être fixés sur leur sort le 7 juillet, date de la prochaine audience au Tribunal de commerce d'Orléans.

Anne Didier, Aurélie Colombel et Jean-François Verrier

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire