L'échangeur Épinal-Jeuxey terminé à la fin du mois

Publié le Mercredi 20 Octobre 2021

Encore un peu de patience, les travaux se terminent sur le réaménagement de l'échangeur de la RN57 entre Épinal et Jeuxey. D'ici la fin du mois, la circulation aura repris son cours normal.

Les délais ont été tenus par les entreprises, malgré la crise sanitaire. Entreprises qui vont mettre les bouchées doubles et travailler en nocturne : 3 nuits d'ici ce vendredi 22 octobre sont consacrées à la réalisation de la couche finale de l'enrobé. La bretelle de sortie de la RN 57 vers la RD 46 en direction de Rambervillers sera rouverte dans la nuit du 26 au 27 octobre avec une fin des travaux envisagée le 29 octobre.

 

Cet échangeur, que l'on appelle aussi échangeur "à lunettes" au sortir de la ville d'Épinal, est constitué de deux ronds-points de part et d'autres d'un pont qui enjambe la voie express. Un an de travaux aura été nécessaire pour fluidifier la circulation, en direction de Rambervillers, mais aussi pour faciliter les entrées de Nancy vers Épinal et les sorties vers Remiremont. Coût total de cette infrastcture routière : près de 3,8 millions d'euros TTC, pris en charge par le département.

La suite des travaux : objectif RD 46 Épinal-Rambervillers

Cet échangeur, c'est aussi une porte essentielle vers l'est du département, en direction de Saint-Dié-des-Vosges et même de l'Alsace, avec un trafic estimé de 12 000 véhicules / jour sur l'axe Épinal-Rambervillers. D'autres travaux vont être engagés, un vaste projet de réaménagement de la RD 46 est prévu sur quatre ans, les études d'impact ont débuté avant l'enquête légale dans le cadre de la DUP (Déclaration d'Utilité Publique).

 

Seront réalisés : la sécurisation de 6 carrefours, la création de 4 créneaux de dépassement avec séparateur central avec 2 voies à 110km/h et 1 voie à 90km/h. Le retour à 90km/h du reste de l'itinéraire, hors agglomération bien sûr (Sercoeur, Padoux et Vomécourt), est également prévu. Il y aura enfin la création de chemins dédiés à la circulation agricole et même la création de pistes cyclables.

Coût de ce réaménagement : 17 millions d'euros TTC.

Marie-Danièle Rogovitz

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire