La défense de Sébastien Raoult dépose un recours en référé devant le tribunal administratif de Paris

Publié le Vendredi 26 Août 2022

C'est en quelque sorte la dernière chance pour Sébastien Raoult. Accusé de cybercriminalité par la justice américaine - le FBI lui reproche de faire partie du groupe de hackers Shiny Hunters qui a dérobé des données informatiques à de grandes multinationales - le Spinalien de 21 ans est détenu depuis bientôt 3 mois dans une prison de Rabat au Maroc. Les Etats-Unis ont demandé son extradition outre-atlantique où il risque une peine de 116 ans de prison.

Voilà des semaines que sa défense, par les voix de son avocat Maître Philippe Ohayon et son père Paul Raoult, se bat pour demander que Sébastien soit extradé et jugé en France. Des demandes pour l'heure restées sans réponse : "Le silence et l’inaction ministérielle depuis maintenant 86 jours et aujourd'hui, cet acharnement pour empêcher Sébastien d’organiser sa défense, ressemblent à un aveu de l’implication du gouvernement dans cette affaire"  lâche Paul Raoult.

Son avocat Me Ohayon vient de lancer un recours en référé auprès du tribunal administratif pour demander l'accès aux pièces du dossier qui semblent indiquer que les faits reprochés à Sébastien ont eu lieu en France. Le cas échéant, cela permettrait l'ouverture d'une procédure judiciaire dans notre pays - ce qui n'a jamais été fait jusqu'ici - et donc de demander son extradition vers notre pays auprès du Maroc. Ces pièces, toujours selon sa défense, seraient entre les mains du ministre de la Justice.

La demande en référé a été acceptée et l'audience est fixée ce vendredi 26 août à 15h, son avocat a également saisi le tribunal administratif de Paris sur une question prioritaire en constitutionnalité, préalable à l’examen d’une requête en nullité d’une procédure d’extradition.

N. Brédard

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire