Choose Grand Est : vers la reconquête de l'industrie dans la région

Publié le Jeudi 29 Novembre 2018

Un sommet dédié à l'attractivité industrielle du territoire a été organisé dans le Grand Est, première région a accueillir l'initiative proposée par l'État. 

"Choose Grand Est", la déclinaison régionale du sommet "Choose France", a accueilli plus de 500 acteurs économiques régionaux et leaders de l'industrie française et européenne le 5 novembre à Pont-à-Mousson. Une rencontre dédiée à l'attractivité industrielle du territoire. Depuis 18 mois, plus de 2 milliards d'euros ont été investis dans une vingtaine de projets industriels dans le Grand Est.
Le dispositif des "territoires d'industrie" est un plan national de transformation de l'industrie par le numérique mis en place par l'État. Lors du Conseil National de l'Industrie le 22 novembre dernier, le premier ministre Édouard Philippe dévoilait les 124 territoires d'industrie retenus en France, dont 13 sont situés dans le Grand Est, ce qui place la région en deuxième position au vu du nombre de territoires labellisés :

· Alsace bossue – Saverne – Nord Alsace

· Alsace centrale

· Bassin de Joinville – Langres – Chaumont

· Bazancourt – Pomacle

· Epernay – Bassin sézannais – Portes de Romilly

· Moselle Est

· Nord Est Ardenne

· Nord Lorraine

· Sud Alsace

· Troyes – Bar-sur-Aube

· Val et Terres de Lorraine

· Vitry-le-François – Saint-Dizier – Bar-le-Duc

· Vosges


Pour les 124 territoires, l'État apportera une aide d'1,3 milliard d'euros. Dans ces zones, les projets bénéficieront d'un appui spécifique de la part des pouvoirs publiques pour encourager le développement des projets qui resteront tout de même pilotés par les régions, en lien avec les industriels.


« Nous nous réjouissons de cette annonce, qui permettra à nos industries de bénéficier de moyens supplémentaires et conséquents. 2e région industrielle de France, le Grand Est est en effet un territoire avec une histoire forte liée à l’industrie et où cette dernière fait partie de notre patrimoine historique, social et économique. L’industrie demeure l’avenir de notre région en même temps qu’elle fait face à de nombreuses mutations et transitions (écologiques et énergétiques, numérique et digitale, transformation des métiers et des process de production, etc.) », se sont exprimés Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, et Lilla Merabet, Vice-présidente de la Région Grand Est en charge de la compétitivité, de l’innovation et du numérique. (cf. communiqué de presse)

Anaïs Gall

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire