BTP : l'entreprise Peduzzi se lance dans la stratoconception avec le CIRTES

Publié le Lundi 20 Septembre 2021

Petite définition d'abord : la stratoconception ou fabrication additive consiste à reconstituer un objet 3D, intérieur comme extérieur, et de forme plus ou moins complexe, couche par couche, à partir d’un fichier numérique. Elle offre la possibilité de créer des pièces qui n'existent pas, sans limite de courbes ou de formes.

Un véritable potentiel que l'entreprise vosgienne Peduzzi et le groupe Livio ont décidé de tester, grâce à un partenariat fort avec le CIRTES, société labellisée Structure de Recherche Contractuelle, pour le secteur du bâtiment. L'essai a été concluant !

L’atelier Stratoconception s’ajoutera aux 4 pôles déjà existants au sein de l’entreprise Peduzzi, et permettra de créer une douzaine d’emplois d’ici 2024. Le CIRTES et le pôle VirtuReal de Saint-Dié-des-Vosges accompagne Peduzzi dans le développement de cet atelier, en mettant notamment à disposition de jeunes ingénieurs de l’InSic, qualifiés au procédé et à la chaîne numérique. Le projet, qui nécessitera un investissement global de plus de 800.000€, bénéficie du soutien de l’Etat et de la Région Grand Est, au travers des dispositifs du Fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires et Grand Est Compétitivité « Parcours industrie du futur » avec la Région Grand Est.

« La stratoconception ouvrira le secteur à des profils d'ingénieurs que nous n'avions pas dans le bâtiment. Des nouveaux métiers mais également des reconversions professionnelles. Sans parler de l'avantage concurrentiel sur des pièces très techniques » nous explique Anne-Claire Goulon, cogérante du groupe Livio.

La Stratoconception vient donc s’ajouter à la liste des outils numériques déjà utilisés dans le domaine du bâtiment, tels que le BIM (Building Information Modeling, un outil de modélisation numérique) ou les maquettes.

Anthony Sap

 

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire