Acte VIII à Epinal : sept interpellations et une personne en détention

Publié le Vendredi 25 Janvier 2019

Le parquet d'Epinal a finalement obtenu gain de cause ce jeudi concernant l'un des auteurs de faits de violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique lors de la manifestation régionale des gilets jaunes à Epinal le 5 janvier dernier (notre reportage).

 

L'homme d'une trentaine d'années, résidant à Pont-à-Mousson, avait été remis en liberté sous contrôle judiciaire dans un premier temps, mais le procureur de la République d'Epinal avait aussitôt fait appel de cette décision. La chambre de l'instruction de Nancy lui a donné raison, en décidant de placer l'émeutier en détention.

 

Par ailleurs, également ce jeudi, sept personnes ont été interpellées, la plupart en Meurthe-et-Moselle, toujours dans le cadre de l'enquête sur les dégradations de la voiture de police renversée quai des Bons Enfants en fin de manifestation (photo ci-dessus).

 

Le procureur de la République Nicolas Heitz nous a appris ce vendredi matin que deux gardes à vue avaient été signifiées. Cinq personnes ont été présentés au juge d'instruction : tous ont été mis en examen pour la destruction de la voiture, deux pour des violences sur les policiers.

 

Sans antécédents judiciaires, ils ont tous été placés sous contrôle judiciaire avec obligation de pointage une fois par semaine, interdiction d'entrer en relation entre eux et interdiction de quitter leur département, quatre demeurant en dehors des Vosges.

 

Parallèlement, l'enquête concernant les dégradations de vitrines de commerçants et de mobilier urbain se poursuit

 

J-F. Verrier

 

Photo : archives viàVosges

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire