L'accès à la prison d'Epinal débloqué de force par la police

Publié le Lundi 22 Janvier 2018

Le déblocage a eu lieu tout juste avant 14 h : devant la maison d'arrêt d'Epinal, une trentaine de policiers ont délogé les surveillants qui en bloquaient l'entrée depuis tôt ce matin.

Un déblocage qui s'est toutefois déroulé sans heurts, motivé par l'extraction necéssaire de Suad Gorcevic, un Serbe qui comparaît ce lundi après-midi devant la cour d'assises des Vosges pour des faits de bébé secoué : en mai 2015, son nourrisson de trois mois en est mort.

L'opération de blocage de la maison d'arrêt pourrait néanmoins reprendre ce mardi.

 

Ludovic Bisilliat, photos Aurélie Colombel

 

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire