17 emplois menacés au centre de tri des sacs jaunes d'Epinal

Publié le Jeudi 5 Juillet 2018

L'information a fait l'objet d'un comité d'entreprise extraordinaire en milieu d'après-midi : au centre de tri de Razimont, à la sortie d'Epinal, sur la route de Gérardmer, 17 des 43 salariés pourraient perdre leur emploi début novembre.

 

Depuis son ouverture en 2015, le site construit et exploité par Suez trie les sacs jaunes collectés sur l'ensemble du département par Evodia (ex-Syndicat mixte départemental des déchets), son principal client avec, selon Nicolas Portron, directeur territorial du service collectivités locales chez Suez, « un peu plus de la moitié des 18 000 tonnes triées chaque année ».

Mais le contrat avec Suez se terminant et suite à un appel d'offres, Evodia a choisi lundi un autre prestataire, l'Alsacien Citraval, filiale du groupe Schroll qui s'est engagée à construire en 2019 son propre centre de tri à Chavelot.

Un coup dur donc pour les 17 salariés du site Suez de Razimont qui pourraient faire l'objet d'un licenciement économique. Des salariés qui pourraient toutefois ''juste'' changer d'employeur et rejoindre Citraval. Selon Benoît Jourdain, président d'Evodia, une clause qui apparaît dans le contrat de marché public signé avec Citraval.

 

Nous y reviendrons dans notre JT de ce vendredi 18 h.

 

Ludovic Bisilliat

 

 

 

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire